Lorsqu’il a fallu mettre en place le Forum de Soosyze nous nous sommes posé plusieurs questions telles que :

  • Les outils à utiliser,
  • L’organisation des sujets,
  • Les tags mis à disposition,
  • Le visuel du forum… .

Pour un technicien rien de bien méchant, on fait quelques recherches, regarder l’existant et on lit quelques benchmark. Une fois l’outil choisi, on le personnalise, on applique notre charte graphique et quand tout semble ok on le déploie.

Là ou nous butions c’était comment expliquer aux utilisateurs du forum de ne pas se crêper le chignon durant leurs échanges. Comment rendre cet espace accueillant, ouvert en favorisant les critiques constructives.

Et c’est là que nous avons découvert le projet ContributorCovenant.

Logon Contributor Covenant

Pour faire simple il s’agit d’une charte rédigée par Coraline Ada Ehmke, traduit et mise à jour par la communauté.
Utilisé par des dizaines de milliers de projets tel-que : Atom, Angular, Linux, Rails, Eclipse, Electron, Discourse, RubyGems, Jekyll, Vue.js, Travis CI, Laravel, Symfony, Mozilla, GitLab, Composer… .

Ils estiment à 200 000 projets open sources qui ont adopté la charte de ContributorCovenant.

Elle est simple et rapide à lire avec des exemples de comportements qui contribuent à créer un environnement positif et de comportements non acceptables.

Comme pour tous les projets externes utilisés pour Soosyze nous les mettons régulièrement à jour. Et c’est là que nous avons découvert le nouveau projet créé le 22 septembre 2019 par Coraline Ada Ehmke : The Hippocratic License

Logo The Hippocratic License

Dérivé de la licence MIT, elle y ajoute la déclaration universelle des droits de l’homme des Nations Unies, car les logiciels utilisés aujourd’hui ont un impact réel et durable sur le monde dans lequel nous vivons. Cette licence propose d’interdire spécifiquement l’utilisation des logiciels open source pour nuire à autrui.

La politique et les logiciels sont tellement enchevêtrés qu’ils ne peuvent être raisonnablement séparés. Pensez au logiciel GPS qui vous indique comment vous rendre au restaurant. Il est également utilisé pour diriger des drones militaires vers leurs cibles. Le logiciel de reconnaissance faciale qui déverrouille votre téléphone? Il est utilisé pour enregistrer, suivre et cibler les activités des dissidents politiques. Même des choix simples, tels que la limitation des options de genre sur les formulaires d’inscription, ont un impact sur le bien-être de nos utilisateurs.
– présentation de la licence hippocratique

Visiblement son nom s‘inspire du célèbre Hippocrate médecin en son temps et de son fameux Serment (en tous cas il en porte le nom) prêté par les médecins avant qu’ils exercent leur profession.
En y pensant, il est invraisemblable que ce genre d’initiative n’ait pas fleuri plus tôt. En observant les licences les plus utilisées (MIT, GNU GPL, LGPL, BSD…) elles semblent porter sur des droits de l’auteur et du projet (droit d’exécution, d’étude, d’adaptation, de distribution, de publication… j’en oublie) plutôt que sur les répercussions de son utilisation.

En partant du constat que les entreprises utilisent de nombreux composants open sources pour des raison de budget et de temps, cette licence apporterait un obstacle juridique en cas d’utilisation ou d’activité mettant en danger les individues.

Il y a encore du travail, elle risque d’être remaniée en fonction des adoptants, mais on espère qu’avec une communauté aussi large cette licence devienne dans les prochaines années un standard au même titre que les autres.

MIT, GPL, Hippocratic illustration

Liens

Coraline Ada Ehmke :

Contributor Covenant

The Hippocratic License